Le voyage "sans fin"

Publié le par lulu

20111226-6
Je pense qu'il est difficile de continuer à avoir de la motivation d'étudier des langues étrangères parce que c'est comme un voyage "sans fin"...
Bien sûr, si on décide de la fin soi-même, par exemple "continuer jusqu'à la réussite de l'examen", on peut y arriver. Mais sinon, peut-on arriver à la fin de l'étude des langues étrangères ? Si j'étudie le français pendant 20 ans, 30 ans...je ne crois pas que mon français s'améliore comme des natifs. C'est parce que la langue n'est pas formée seulement par quelques techniques(la granmaire, l'orthographe, l'expression orale, etc...), elle compose la culture qui est derrière chaque langue. Ma manière de pensée est déjà imprégnée par la culture japonaise. C'est difficile de trouver des mots français qui expriment le mieux ma pensée, ça m'irrite de temps en temps et je suis déçue devant ces difficultés.
En plus, il n'y a malheureusement pas beaucoup d'occasion d'utiliser le français. Je parle toujours japonais avec ma famille, mes amis, mes collègues... Je n'ai pas assez de temps pour étudier le français à cause du travail... Je dois lutter contre l'oubli plutôt que d'améliorer mon français...

Quand pourrais-je parler couramment français ?
Quand pourrais-je entendre immédiatement ce que les Français me disent sans le demander de répéter ?
Je me suis sentie désemparée...

20111226-7
Mais je n'ai pas perdu mon motivation pour le français grâce aux raisons suivantes.
Premièrement, c'est grâce à mes voyages à Paris. Quand je parle français, je suis toujours tendue et j'ai honte... Mais les Français ne se moquaient jamais de mon mauvais français et ils étaient très gentils quand j'ai parlé français. Ça m'a fait plaisir de communiquer avec eux, j'aime de plus en plus français.
Deuxièmement, c'est grâce à mes bons professeurs et mes camarades sympathique. Je suis mes cours de français une fois par semaine. Mes professeurs m'ont enseigné qu'il n'est pas nécessaire de "bien" parler du début, c'est important d'essayer de transmettre ce que je veux dire avec des mots que j'ai déjà connu. C'est vraiment amusant d'étudier le français et partager ma passion avec eux.
Troisièmement, c'est grâce à mes amis francophones et mes lecteurs de mon blog. Il y a 2 ans, j'ai commencé à utiliser Internet pour étudier le français, je ne pensais pas cet essai a réussi pour améliorer mon français et avoir de la motivation. Tous les jours, je peux écrire le français sur mon courrier, sur mon blog, sur Facebook...c'est super ! Avant tout,  je suis très heureuse d'avoir fait connaissance avec amis francophones.
20111226-10
Dernièrement, je vais vous parler un peu de la vie privée.Il y a 5 ans, j'ai abandonné mon rêve d'étudier en France. J'ai arrêté aussi d'étudier le français pour commencer ma nouvelle vie car j'ai trouvé que c'était triste de continuer à étudier le français malgré que je sache que je ne pourrais pas réaliser mon rêve. Enfin, ma nouvelle vie ne va pas très bien, j'ai perdu mon chemin dans la vie. N'importe qui passe un mauvais moment dans sa vie ; pour moi, c'était il y a 5 ans.
J'ai déménagé à Yokohama et j'ai recommencé à étudier le français pour redevenir moi-même. Je ne sais pas pourquoi, j'ai pensé que "Etudier le français", ça m'avais encouragé.
En 2009, j'ai passé mes vacances à Paris pendant une semaine. Je crois que ce voyage a changé ma vie. En regardant une vue nocturne de Paris, je me suis souvenue de ce qui était important pour moi et je me suis aperçue de ce que je devais faire pour l'avenir.. Enfin, j'ai trouvé un bon travail avec les bons collègues, maintenant tout va bien :)
La langue de français et le voyage à Paris est un porte-bonheur pour moi.
Je vais continuer mon voyage "sans fin" :)

Publié dans Voyage en France 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je suis très émue à la lecture de votre billet et je vous souhaite beaucoup de belles choses. Je vais parler de votre parcours à ma fille franco-japonaise qui se pose beaucoup de questions sur sa
vie au Japon. Votre exemple est très inspirant.
Répondre
L


Merci Baiya,


Je pense que votre fille va apprendre beaucoup de choses  entre les deux cultures :)



J
bah ne t'en fais pas, il y a tellement de Français qui ne parlent pas bien français... ;-)
Répondre
L


Bonjour Jazz,


C'est vrai qu'on ne peut pas parler "parfaitement" sa langue maternelle ;-)
Je me tromp de temps en temps en japonais...



L
Votre billet est tout joli et touchant. Vous parlez très bien français et vous exprimez bien vos sentiments. La relative pauvreté du vocabulaire français, c'est une "critique" que j'entends souvent
des étrangers, car c'est vrai qu'il y beaucoup moins de mots qu'en allemand ou en anglais, par exemple. Et puis, dites-vous bien que nous, on ne saura jamais le japonais ;-) Ce week-end encore,
j'ai vu un reportage au Japon à la TV et en voyant les panneaux publicitaires dans les rues, je me disais "mais comment font-ils pour comprendre ?". C'est très mystérieux pour nous !
Moi, j'apprends l'anglais pour le plaisir. Je ne suis pas si ambitieuse, c'est plus commun mais à l'école, j'avais appris l'italien. Donc, il y a deux ans, lorsque j'ai passé et réussi le First
Certificate, j'ai très fière et contente de moi ;-) Et maintenant, juste parce que j'aime cette langue, je prépare l'Advanced.
Continuez votre blog, c'est super !
Répondre
L


Bonjour lewerentz,


Merci pour votre message :)


Je ne connaissais pas "la relative pauvreté du vocabulaire français", mais je pensais que le français est une langue plus "stricte" que l'anglais.
A mon avi, la manière de dire est presque fixée en françias, au contraire il y a beaucoup d'expression en aglais.
Mon professeur d'université m'a dit que le français est "une langue philosophique", l'anglais est "une langue litterature".


Félisitation à votre niveau Advanced !
Moi aussi je voudrais passer quelques examens français cette année.


Vous voyez souvent des reportage ou des films sur le Japon !
Vous ne commencez pas à étudier le japonais ? ;-)



S
Courage Lulu, continue d'étudier le Français si cela est ta nature, ta passion, ce que tu aimes faire.
Parler correctement Français, quelle importante. J'imagine que si tu regardes en arrière le chemin parcouru depuis le début tu as beaucoup progressé. Et puis comme tu le dis, c'est sans fin.
Finalement même moi Français je pourrais améliorer la langue, connaitre plus de mots, faire moins de fautes.
Un moyen de progresser est d'habiter dans le pays, mais là c'est autre chose.
Continue d'écrire tes aventures, c'est très intéressant.
Répondre
L


Bonjour,


Merci pour votre message :)


J'ai lu mes articles que j'ai écrit il y a 2 ans, je pense que mon français améliore petit à petit :)
Oui, c'est vrai qu'on pourra améliorer sa langue maternelle "sans fin".


Moi aussi le moyen le mieux est d'habiter en France... je vais parler ce sujet un jour.
Merci beaucoup, je fais de mon mieux !



W
Bonjour.

En tout cas, dans ce billet, vous exprimez bien votre pensée et vos sentiments, et en français. On peut donc penser que finalement tout ceci n'a pas été, n'est pas, et ne sera pas en vain. ^^

Encore félicitation.

Pour ma part, je dois avouer que je me suis poser les mêmes questions pour mon apprentissage du japonais.
Jusqu'à ma rencontre avec celle qui allait devenir ma femme.^^
Bon, je ne suis pas meilleur qu'avant ^^. Enfin, un peu plus quand-même ^^.

Au fait, connaissez-vous ce forum?
http://france24h.free.fr/forum/

Bonne continuation à vous.
Répondre
L


Bonjour,


Merci pour votre message :)


Vous étudiez le japonais ? C'est super !
J'ai entendu dire que le moyen le plus rapide est d'avoir un(e) copin(e) étranger(ère) pour améliorer la langue étrangère ;-)
Je ne sais pas encore si c'est vrai !


Oui, je connais le site "France 24h", mais je n'ai pas encore utilisé.
J'utilise souvent lang-8, je touve que c'est un bon site d'échange linguistique.


Bonne journée !