Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

tokyo

Le boom de la culture sud-coréenne au Japon

Publié le par lulu

20.111022-1

Shin-ôkubo, Tokyo, 22/10/2011

Je parle de la Chine de temps en temps, mais aujourd'hui je vais vous parler de la Corée du Sud.

Le premier boom de la culture sud-coréenne a eu lieu au Japon en 2004.
La cause du boom était la série TV "Sonate d'hiver" avec Bae Yong-jun.
Beaucoup de femmes japonaises ont commencé à apprendre le coréen et à voyager en Corée du Sud.
Mais le premier boom était dû aux femmes âgées plus qu'aux jeunes femmes.
A ce moment-là, les feuilletons coréens étaient presque tous des histoires d'amour impossible ou tragique comme "Sonate d'hiver", je pense que ce n'était pas amusant pour les jeunes...
Moi aussi ça ne m'intéressait pas...

Le deuxième boom a commencé vers en 2010, il continue jusqu'à aujourd'hui.
Je pense qu'il est accepté par toutes les générations de femmes.
C'est parce qu'on peut trouver tout type de feuilletons coréens en DVD ou sur internet, et surtout le type de la comédie romantique est devenu très populaire. Et puis la musique coréenne(K-POP) est aussi populaire parmi les jeunes.
Comme les chanteurs coréens sont très jeunes, les jeunes japonais ont de la sympathie pour eux.

Ces dernières années, un nouveau site touristique est né dans la ville de Tokyo, c'est Shin-ôkubo.
Shin-ôkubo est située à côté de la gare de Shinjuku, c'est un quartier coréen de Tokyo.
Il y a beaucoup de magasins coréens, on peut y acheter des CDs, des DVDs, des articles et des aliments.

En octobre, je suis allée à Shin-ôkubo avec une amie, c'était ma première fois.
J'étais vraiment étonnée parce que la rue débordait de visiteurs.

20111022-2

Hotteok, Shin-ôkubo, Tokyo, 22/10/2011

J'ai mangé un Hotteok, c'est une crèpe coréenne avec du miel. C'était très bon !

20111022-3

magasin Don Quijote, Shin-ôkubo, Tokyo, 22/10/2011

Nous sommes allées au magasin Don Quijote, c'est un magasin de hard-discount japonais.
On peut y trouver le nom de "Don Quijote" écris en hangeul.
20111022-6J'ai acheté beaucoup d'aliments coréens ;-)

20111022-4  20111022-5

Tteokbokkis et Samgyeopsals, Shin-ôkubo, Tokyo, 22/10/2011

Enfin, nous sommes allées au restraurent coréen et nous avons mangé des Tteokbokkis et des Samgyeopsals.
C'était très bonne journée :)

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0

Le musée Nezu

Publié le par lulu

20111008-10.jpg

8/10/2011, le musée Nezu, Tokyo

 

Après être allé à l'hôpital, j'ai visité le musée Nezu qui se situe à Aoyama.
Il y a des oeuvres d'arts bouddhique et des instruments pour le céléminie du thé.
Ils ont rassemblés par Kaichiro Nezu qui était le president de Tōbu Railway.

20111008-11.jpg 20111008-14.jpg 20111008-17.jpg

8/10/2011, le musée Nezu, Tokyo

 

20111008-21.jpg8/10/2011, le musée Nezu, Tokyo

C'était ma première visite au musée Nezu.
Je ne savais pas qu'il y a un grand jardin dans le musée, c'était une oasis dans la ville !

20111008-24.jpg

8/10/2011, le musée Nezu, Tokyo

 

Le tableau le plus célèbre dans ce musée est "Paravents aux iris (Kakitsubata)" par Korin Ogata, c'est un des trésors nationaux du Japon.
Mais ce tableau n'est pas ouvert au public toujours, il y a une exposition spéciale du mois d'avril au mois de mai, c'est la saison des iris.
Je voudrais y visiter encore une fois pour regarder "Paravents aux iris".

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0

Architectures dans le quartier d'Aoyama

Publié le par lulu

20111008-48/10/2011, Omotesando Hills, Tokyo

Hier, je suis allée dans le quartier d'Aoyama parce que je devais aller à l'hôpital qui se situe dans l'avenue Omotesando.
Je me suis promenée avec mon appareil de photo pendant que j'attendais mon tour.
Comme il y a beaucoup de bâtiments construits par des architectes célèbres dans ce quartier, c'est amusant de prendre des photos.

20111008-1 20111008-5 20111008-3
gauche:
8/10/2011, Omotesando Hills par Tadao Ando en 2006
milieu:
8/10/2011, Japanese Nursing Association par Kisho Kurokawa en 2004
droite:
8/10/2011, Dior Omotesando par SANAA (Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa) en 2003

 

・Tadao Ando

Il est né à Osaka en 1941.
Après avoir voyagé dans le monde entier, il a étudié l'architecture tout seul.
Il a reçu le prix Pritzker d'architecture en 1995.

・Kisyo Kurokawa

Il est né à Aichi en 1934.
Il a étudié sous la direction de Kenzo Tange.
Ses œuvres célèbres : la galerie nationale de Tokyo(Tokyo, 2005), Pacific Tower(La Défense, 1992), Van Gogh Museum(Amsterdam, 1999)

・SANAA(Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa)

Je crois que ces deux architectes sont célèbres en France, en Europe.
Ils ont reçu le prix Pritzker d'architecture en 2010.
Le SANAA se charger de construire le musée Louvre-Lens à Lens.

 

20111008-6 8/10/2011, TOD's Omotesando Building par Toyo Ito en 2004

 

 

20111008-7  20111008-9
gauche:
8/10/2011, Prada Aoyama par Herzog & de Meuron en 2003
droite:
8/10/2011, Chloé Aoyama par Sophie Hicks en 2006

 

Enfin, mes résultats de l'hôpital étaient bons :)

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0

Le marché d'alkékenge au temple Sensou-ji d'Asakusa

Publié le par lulu

20110710-1

10/7/2011, La porte de Kaminari, Sensou-ji, Asakusa, Tokyo

Le 10 juillet, je suis allée au marché d'alkékenge au temple Sensou-ji d'Asakusa.
Je suis arrivée à 9h, mais il y avait déjà beaucoup de visiteurs !

20110710-2 20110710-420110710-5 20110710-3
10/7/2011, Sensou-ji, Asakusa, Tokyo

C'est parce que le 10 juillet est aussi une des fêtes du bodhisattva Avalokiteshvara.
Si vous y venez ce jour c'est comme si vous visitiez 46.000 jours (126 ans) !
Bien sûr, vous pouvez jouir des bienfaits de 46,000 jours !

20110710-7

Le marché d'alkékenge au temple Sensou-ji n'a lieu que pendant deux jours le 9-10 juillet chaque année.
Est-ce que vous connaissez l'alkékenge ?
C'est une plante rouge, ecrit en japonais "鬼灯"(ほおずき Hōzuki).


20110710-11 20110710-13

10/7/2011, le marché d'alkékenge au temple Sensou-ji, Asakusa, Tokyo

J'ai entendu dire que l'origine des kanjis "鬼灯" est chinoise, cela signifie "la lanterne rouge".
Au Japon, on dépose des alkékenges sur l'autel d'O-bon(お盆) .
L'O-bon(お盆)est une fête bouddhiste pour honorer les ancêtres.
En général, elle a lieu du 12 au 16 août.
Les esprits des ancêtres reviennent chez eux, passent quatre jours avec leur famille puis retournent au paradis.
(Je pense que O-bon est pareille à la Toussant en France.)
Quand les morts rentrent à la maison, ils utilisent l'alkékenge comme lanterne.

20110710-12 20110710-6 20110710-16

Le kanji "鬼" signifie l'ogre en japonais, mais il signifie les esprits des morts en chinois.
Donc, je pense que "鬼灯" signifie plutot "la lanterne des morts" que "la lanterne rouge".
(Mais c'est mon avis.)
Je trouve que l'histoire des kanji est très intéressante.


J'ai appris qu'on appelle l'alkékenge "l'amour en cage" en francais, c'est romantique !

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0

L'avenue Omotesando

Publié le par lulu

Omotesando
7/8/2010, l'avenue Omotesando, Tokyo

Au début du mois d'août, je suis allée à Omotesando.
Comme j'ai un petit problème avec ma thyroïde, je dois aller au hôpital une fois par an.
Après mon examen sanguin, j'ai dû attendre 2 heures pour consulter le médecin.

Omotesando
7/8/2010, Omotesando Hills, Tokyo

Je suis donc allée déjeuner au Toraya Café, qui se situe à Omotesando Hills.
Toraya est une pâtisserie traditionnelle japonaise (il y a aussi une magasin à Paris), mais le Toraya Café est un café moderne qui appartient à Toraya.
On peut y déjeuner, manger des desserts ou acheter des "wagashis".
C'était calme et confortable dans le café, j'y ai passé un moment agréable.

Omotesando
7/8/2010, Louis Vuitton de l'avenue Omotesando, Tokyo

Et puis, j'ai pris quelques photos d'Omotesando.
J'aime beaucoup ce quartier, pourquoi je ne sais pas, je me souviens de Paris.
J'y ai trouvé la tour Eiffel !

Omotesando
7/8/2010, le nouvel appartement de Dojunkai Aoyama, Tokyo

Il y a un appartement très connu à l'Omotesando.
Il s'appelle l'appartement de Dojunkai.
C'était un appartement été construit par la fondation Dojunkai.

Il y a eu le grand séisme de Kantō à Tokyo et toute sa region en 1923.
Comme la plupart des immeubles étaient en bois, beaucoup de monde ont perdu leur maisons à cause du grand séisme et du feu.
Donc la fondation Dojunkai a construit quelques complexes résidentiels en béton armé à Tokyo et à Yokohama.

L'ancien appartement de Dojunkai Aoyama a été detruit en 2003 à cause du vieillissement.
Mantenant il y a de nouveaux immeubles de commerce, "Omotesando Hills", dans un terrain vacant.
Mais on a regretté la démolition de l'ancien appartement de Dojunkai Aoyama.
Ainsi un nouvel appartement de Dojunkai Aoyama a été reconstruit à coté de "Omotesando Hills".
Ses chambres sont utilisés comme des galeries, il y ont fait diverses expositions.

Enfin je suis retournée à l'hôpital, mes résultats était bons :)

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0

Le musée national des arts occidentaux

Publié le par lulu

Il y a deux semaines, je suis allée à Ueno(Tokyo).
J'ai visité le musée national des arts occidentaux.
La pluspart des oeuvres d'arts ont rassemblés au début du XXe siècle par un homme d'affaires japonais, Matukata Kojiro.

Quand il était le président du chantier naval de Kawasaki, il a visité Londres, Paris et Berlin, et il y acheté beaucoup de peintures et sculptures occidentales à ses propres frais.
Mais, son chantier naval de Kawasaki s'est effondré en raison de la Grande Dépression de 1927, il y a perdu quelques collections.
Ses collections qu'il a gardé à Paris y sont restés pendant la Seconde Guerre mondiale.
Après la guerre, le gouvernement français les a donné au Japon.

Le musée national des arts occidentaux à été cré pour les conservér.
Le bâtiment du musée a été dessiné par un architecte Le Corbusier.
Je pense qu'il ressemble à Villa Savoye.
J'y ai trouvé beaucoup de relations avec la France !

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0

Une oasis dans la ville - Marunouchi BRICK SQUARE

Publié le par lulu

fr20100611-1

09/06/2010, Marunouchi, Tokyo

 

Je suis allée à Marunouchi à côté de la gare de Tokyo.
Marunouchi est un centre d'affaires, il y a beaucoup de "Salaryman" et "OL (Office Lady)".
Je crois qu'on est écrasé par les gratte-ciel !

La plupart des bâtiments dans ce quartier sont possédées par la Mitsubishi Estate Company.
C'était un des Zaibatsu japonais d'avant la Seconde Guerre mondiale.
Les Zaibatsu étaient des groupes d'entreprises qui sont monopolisés par des liens familiaux,
mais GHQ (l'administration américaine) les a démembré en 1945 pour avoir pris part financièrement à la guerre.
Mais ils sont encore de grandes entreprises japonaises, comme par exemple Mitsui, Sumitomo, Nissan.

fr20100611-2

09/06/2010, le musée de Mitsubishi Ichigôkan, Marunouchi, Tokyo

 

J'ai visité le musée Mitsubishi Ichigôkan qui a aussi été construit par la Mitsubishi Estate Company.
Ce musée de brique reproduit un bureau de Mitsubishi de l'ère Meiji.
Il se trouve au milieu des gratte-ciel !
On y voit le contraste entre la modernisation et la tradition.

fr20100611-3

09/06/2010, le musée de Mitsubishi Ichigôkan, Marunouchi, Tokyo

 

J'y ai vu l'exposition de Manet et le Paris moderne.
Au Japon, l'école impressionniste est très populaire.
Mais, j'aime le plus Gustave Moreau !
Je voudrais visiter le musée de Moreau de Paris :)

 

fr20100611-4fr20100611-5
fr20100611-6fr20100611-7
09/06/2010, Marunouchi BRICK SQUARE, Marunouchi, Tokyo

 

Derrière le musée, il y a un grand bâtiment qui s'appelle "Marunouchi BRICK SQUARE" avec un très beau jardin, quelques restaurants et boutiques.
C'est un espace beau, propre et bien entretenu.
On est bien servi dans les restaurents ou les boutiques.
J'ai découvert  le bel aspect japonais que j'aime :)

Les "Salarymen" y déjeunaient avec leurs collègues ou clients,
les "Marunouchi OL" y mangeaient leur bentô sous les arbres, ça avait l'air agréable.
C'était une oasis dans la ville !

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0

Le "Shibuya crossing"

Publié le par lulu

fr20100314.jpg14/3/2010, le "Shibuya crossing", Tokyo


Dimanche, je suis allée à Shibuya(Tokyo) pour voir un film.
Shibuya est un centre culturel pour les jeunes, il y a beaucoup de boutiques, de cinémas et de salles de concert.

A Shibuya, il y a un passage piéton en croix très connu dans le monde.
On l'appelle le "Shibuya crossing" en anglais.
(En japonais, on l'appelle "Scramble Kôsaten".)

Les 3,000 personnes, au maximum, traversent ensemble ce passage piéton sans se heurter les uns les autres.
Certaines personnes disent que le passage piéton de Shibuya est le symbole de la ville de Tokyo.
Bien qu'il y ait beaucoup de monde autour de soi, on est indifférent aux autres, on marche droit devant soi.
Et on prend soin d'éviter les frictions et les conflits avec les autres.

On ne désire pas avoir activement des relations sociales avec les autres, c'est la vie de Tokyo.
Mais je crois que les phénomènes d'indifférence ou d'individualisme sont caractéristiques des grandes villes, pas seulment Tokyo.

Si vous avez l'occasion de visiter Shibuya, allez voir le "Shibuya crossing".
Je crois que c'est intéressant pour les étrangers :)

Publié dans Tokyo

Partager cet article
Repost0