Souvenirs de Paris en 2002 -Le cimetière du Père Lachaise-

Publié le par lulu

fr20101023-1.jpgLa tombe de Chopin, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, en 2002

Mon sujet de mémoire de maîtrise, c'était le changement des mentalités devant la mort en France au XVIIIème siècle.

Au Moyen Âge, la mort avait été liée très fortement au christianisme.
La Révolution française de 1789, a fait passer les mentalités des gens à une conception plus moderne.
Je m'intéressais à ce changement.

Lors de mon voyage en 2002, j'ai visité le cimetière du Père-Lachaise.
De nombreuses célébrités y sont enterrées, par exemple, Chopin, Delacroix, Piaf,...
C'est un des plus célèbres cimetières dans le monde.

Le cimetière du Père-Lachaise a été ouvert à l'est de Paris en 1804.

***

Au Moyen Âge, il y avait des cimetières dans les églises.
A la veille de la Révolution française, les cimetières parisiens étaient remplis par des millions de morts à cause de l'augmentation de la population en ville.
Les médecins remarquaient que les cimetières étaient des lieux dangereux pour la santé et les habitants s'inquiétaient des épidémies.
En 1765, le Parlement de Paris a interdit les inhumations dans le cimetières des églises.
Le cimetière des Saints Innocents a été fermé en 1780 et la plupart de cimetières parisiens sont aussi été fermés.
La ville de Paris a décidé de créer des nouveaux cimetières à l'extérieur de Paris.

En 1800, l'Institut de France a lancé un concours sur le thème suivant : "Quelles sont les cérémonies à faire pour les funérailles et le règlement à adopter pour les lieux de sépulture?"
On peut trouver divers avis dans les articles proposés au concours.
-Les cimetière se situent en-dehors des villes.
-Les cimetières sont plantés d'arbres, par exemple des cyprès, des peupliers, des acacias...

Le plus important est que les morts sont désormais enterrées séparément, et non plus dans des fosses communes comme au Moyen Âge.
On sait où nos morts sont inhumés.
Quelques chercheurs ont remarqué que la visite à la tombe est une nouvelle coutume du ⅩⅨème siècle.

fr20101023-2Le cimetière du Père Lachaise, Paris, en 2002

Au moment de la Toussaint, trois cent mille visiteurs vont au cimetière du Père-Lachaise.
Les tombes sont décorées par des fleurs, ça a l'air très beau.
Je voudrais y faire une visite au moment de la Toussaint un jour.

Publié dans Voyage en France 2002

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Bonjour Lulu,

Merci infiniment pour cette ballade historique qui est très instructive.
C'est un grand plaisir de te lire.


Répondre
L


Enchanté swaroopha,


Merci de visiter mon blog et votre commentaire :)


J'aime beaucoup d'histoire française.
Je vais écrire mes articles sur divers sujets !



L

C'est "étrange" que je n'ai pas été plus séduite par le Père-Lachaise, car normalement j'aime beaucoup me ballader dans les cimetières, entendre le bruit du gravier sous les pas, écouter le calme.
Sauf qu'au PL, il n'y a pas de gravier et trop de monde pour le calme ;-)


Répondre
I

Bonjour Lulu, j'ai aussi visité ce cimetière lors d'une visite à Paris, c'est un lieu calme et apaisant... mais un peu étrange quand on pense à tous ces hommes et femmes célèbres qui nous
entourent.


Répondre
L


Bonjour Ikebukuro,


Les morts dorment sous les terres avec chaque histoire.
C'est intéressant de penser à eux dans un cimetière calme.



T

J'aime beaucoup ce lieu car j'adore les sculptures. On peut y voir des anges magnifiques, sombres ou lumineux.
Malheureusement en dehors de Paris les cimetières sont des lieux "tristes", sans arbre, sans âme, tout plat.


Répondre
L


Bonjour Tiphanya,


Oui, il y a beaucoup de sculptures.
C'est comme si je suis dans un musée...


Je ne suis pas encore allée aux cimetières en dehors de Paris,
mais je pense que les cimetières parisiens sont un peu spéciaux.



L

Bonjour Lulu,
Votre article est intéressant - et accessoirement, j'aime beaucoup Chopin (un "premier amour" de pianiste du dimanche ;-)
Cela dit, à Pâques, je suis allée trois jours à Paris et ai "visité" le cimetière mais ai été plutôt déçue.


Répondre
L


Bonjour lewerentz,


Merci pour votre commentaire :)
Moi aussi j'aime beaucoup Chopin !!


Ah bon ? Vous n'aimez pas le cimetière parisien ?
Mais je pense que c'est normal parce que le cimetière est sinistre en général...



H

L'histoire du concours est très intéressant ! J'ai visité moi aussi ce cimetière en 2000. C'était pour voir monsieur Chopin. Depuis lors, c'est un de mes lieux préféré à Paris...


Répondre
L


Bonjour hiro !


Merci pour ton commentaire :)


J'ai lu quelques articles du concours, c'était très intéressant !!
Ah, tu es pianiste !
Moi aussi j'aime beaucoup Chopin :)
Un jour, je voudrais aller à Paris avec toi ;-)